Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Un Goncourt mérité

Les prix littéraires sont ce qu'ils sont. Il ne faut pas y attacher plus d'importance que cela. Pour autant, pourquoi ne pas se réjouir que le plus prestigieux d'entre eux couronne Chanson douce de Leïla Slimani. Vous avez pu lire sur ce blog tout le bien qu'il faut penser de ce roman âpre et sans concession, admirablement agencé pour ressentir un trouble qui confine parfois au malaise. Bref, un très bon livre qui se vend déjà très bien et qui va devenir le best-seller de l'année. Ce n'est pas en raison de son succès que l'on fera la fine bouche. Ce snobisme-là, bien connu, ne vaut pas grand chose. Viva Leïla Slimani qui n'en est qu'à son deuxième roman et dont on va désormais attendre chaque nouvel ouvrage avec impatience.

 

6284271_slimani-leila-photo-mai-2016-c-helie-gallimard-0107_1000x625.jpg



03/11/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres